« Pour un retour de l’éthique dans le monde du fitness » (extrait du livre)

« Les mégapoles ne cessent de se développer avec les conséquences que l’on connaît sur le plan écologique et sanitaire, nos rythmes de vie frénétiques sont tout à fait contraires aux exigences de notre corps car ce n’est pas d’énergie que nous manquons mais de sa juste utilisation. Dans les quartiers les plus pauvres l’obésité n’a cessé de progresser alors que dans les milieux favorisés les corps se musclent et s’affinent, pourtant chacun cherche à accéder aux standards esthétiques en cours quitte à recourir aux compléments alimentaires, aux médicaments et aux régimes les plus draconiens.

Notre idée du corps idéal dépasse nos origines sociales. C’est d’ailleurs le talent de l’industrie du divertissement d’avoir su imposer un modèle physique unique mondialisé : imberbe, bronzé, musclé et…siliconé. Car le modèle pornographique s’il n’est pas devenu l’unique norme s’est tout de même largement imposé dans nos sociétés industrialisées. Et si la femme contemporaine ne s’est toujours pas libérée des critères esthétiques que la société patriarcale lui impose, elle peut au moins se satisfaire de vivre aujourd’hui dans un monde qui soumet les hommes à un carcan similaire. C’est le « corps-objet » des années féministes devenu le lot de tous sans distinction de sexe, ce corps dont nous réservons l’appréciation principalement à autrui.
Parfois, certains soirs lorsque je vois toute cette population s’affairer à transpirer « sang et eau » je me dis que j’entretiens « un monstre », en effet c’est très aliénant de courir après cette chimère, cet idéal de soi pour finalement ne satisfaire qu’à une exigence sociale.

Il s’agit bien ici d’appréhender un des fondements de la culture physique : l’équilibre entre l’apparence corporelle et le bon fonctionnement de nos viscères ainsi que de notre psyché, entre le dedans et le dehors. Ceci suppose un développement musculaire sans exagération révélateur d’un corps en bonne santé.

L’acquisition de muscle et la perte de masse grasse sont des phénomènes mieux connus aujourd’hui. Ils dépendent de nombreux facteurs tels que la nature des entraînements bien sûr mais également l’alimentation, le repos et un juste dosage des exercices. Si je consacre trop de temps à mes entraînements la fatigue qui en découlera ne va pas permettre à mes muscles de se développer ni à mon mon état général de s’améliorer.

En privilégiant certaines zones de travail au détriment d’autres, la dysharmonie de mon corps sera visible. Ce constat, déjà établi par mes prédécesseurs, contribue donc à considérer le développement musculaire comme facteur d’équilibre.

Une des lubies du fitness moderne consiste également à promouvoir une sangle abdominale sèche, sans la moindre « trace » de gras, c’est aujourd’hui la première demande des garçons comme des filles car ce n’est plus l’acquisition de muscle qui fait recette dans les clubs mais plutôt le culte de la minceur. Nous savons également que la perte de gras, à ce point, est soumise à l’entraînement bien sûr mais surtout à une hygiène alimentaire extrêmement restrictive, je dirais donc que nous sommes passés du courage de venir nous entraîner à la nécessité de dominer nos désirs. Est-ce donc l’expression d’un corps en bonne santé ou d’une démesure qui n’a pour autre but que d’affirmer une certaine maitrise de soi ?

Dans une vie parfois chaotique et pleine de choses imprévisibles, le corps sportif peut risquer d’entretenir cette illusion d’un espace sous contrôle au risque de nous conduire à des excès athlétiques et alimentaires bien éloignés des besoins de notre corps. »

Pour commander le livre
Contactez-moi

Publié dans Les actus du Coach
5 commentaires pour “« Pour un retour de l’éthique dans le monde du fitness » (extrait du livre)
  1. Isabelle dit :

    Je viens de finir le bouquin. Je m’attendais à un livre offensif, à une diatribe contre le fitness et je me retrouve avec un chant d’espoir et d’amour à l’humanité. Waouh, quelle claque ! Ça fait du bien un peu d’air pur dans ce monde de sueur. La prochaine fois, je vais regarder un peu plus loin que le guidon de mon elliptique, c’est sur. Bravo et Merci.

  2. Aude des Yvelines dit :

    Un livre original et dense. Même très loin des salles de fitness, beaucoup d’entre nous pourront s’y reconnaître, y reconnaître le monde dans lequel nous vivons et y trouver à foison des maximes à garder en tête pour résister et avancer.

  3. Aude des Yvelines dit :

    Quelle clairvoyance sur les dérives de ce monde et sur les mécanismes par lesquels nous faisons souvent fausse route ! Que de belles phrases à retenir pour rester lucides et garder le cap !

  4. Valentin COLIN dit :

    J’ai bien télécharge le livre, mais le fichier est vide…..
    Comment procéder pour l’avoir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Catégories